Société de Développement Économique Ilnu (SDEI) de Mashteuiatsh

Savoir développer pour ensemble innover
Menu principal
Menu secondaire

Encourageons l'entrepreneur !

Publiée le 30 octobre 2013

Saviez-vous que l’entrepreneur, outre un grand contributeur pour la société, c’est celui à qui on disait, dans les soirées en famille : "T’es fou d’étudier de même" au lieu de "Continu, tu vas y’arriver", quand il était aux études, "T’es fou de travailler de même" au lieu de "Tes efforts seront un jour récompensés", quand il développait son expertise, "T’es donc ben ambitieux" au lieu de "Quel visionnaire tu es ", quand il démarrait son entreprise et finalement, "T’es donc ben chanceux" au lieu de "Bravo ! Tu as tellement travaillé", une fois qu’il a réussi.

Ce qu’il faut comprendre, c’est qu’un entrepreneur, à un moment dans sa vie, c’est quelqu’un qui a choisi de ne pas avoir de sécurité d’emploi et qui, souvent, n’a pas de fonds de pension. Son fonds de pension, c’est son entreprise, et il n’a pas de boule de cristal lui assurant une retraite confortable comme certains le croient. 

N’oubliez jamais qu’un entrepreneur fait travailler des chefs de famille, contribue à sa communauté, offre des services, crée, innove, et tout ça, en assurant une gestion de relations de travail et de conciliation travail-famille, en plus des exigences de paperasse administrative gouvernementale.

Il faut aussi savoir que, par les temps qui courent, l’entrepreneur se pose de sérieuses questions quant à la succession de ses affaires. S’il fut un temps où il espérait léguer son entreprise à la génération qui suit, il croit maintenant que ce n’est peut-être plus une bonne idée, car aujourd’hui, c’est devenu trop compliqué de "faire des affaires".

N’est-il pas vrai que, dans la société d’aujourd’hui, celui qui réussit financièrement est souvent méprisé et on doutera de sa loyauté. On entendra souvent la phrase : « C’est sûr, lui y fait de l’argent, c’est ben facile ! » Mais on ne s’arrêtera malheureusement pas à penser que, sans lui, qui nous ferait travailler? De plus, lorsque l’on a besoin d’argent pour soutenir nos différentes causes, vers qui nous tournons-nous? Tout le monde sait que c’est l’entrepreneur qui nous aide à bâtir notre société d’aujourd’hui et de demain. Alors pourquoi est-ce si difficile d’accepter qu’il réussisse??? 

Sans parler du risque de l’échec qui, dans un contexte économique difficile, est toujours présent. N’oublions pas que l’entrepreneur doit, pour faire fonctionner son entreprise, investir toute sa liquidité et mettre le reste en garantie, convaincre une institution financière de le soutenir dans ses opérations, convaincre son client qu’il a le meilleur produit, convaincre ses employés qu’il est le meilleur employeur et se battre au quotidien avec la concurrence et l’appareil gouvernemental.

Aujourd’hui, ce qu’il faut dire à ceux qui veulent réussir, à ceux qui étudient, risquent, investissent et travaillent "Allez-y, vous méritez le fruit de votre travail. Vos efforts ont été récompensés."

Et c’est de leur dire aussi "Merci, le patrimoine que vous construisez maintenant servira à nos enfants ou à nos petits-enfants et contribuera à l’essor de notre société."

Oui, un jour, l’entrepreneur qui s’est déjà donné beaucoup de contraintes aura plus de choix: décider de moins travailler, de moins risquer, de moins investir, d’étendre ses activités ailleurs qu’au Québec ou simplement de fermer boutique et de prendre une retraite anticipée. Et alors !

Encourageons l’entrepreneur à foncer en mettant à sa disposition tous les outils nécessaires à sa réussite. C’est lui l’avenir de notre communauté et des futures générations !

 

(Cet article fut inspiré en partie du blog de Joanne Marcotte, La politique québécoise…autrement)

 

Retour aux chroniques

Nos coordonnées

Société de Développement Économique Ilnu

1516, rue Ouiatchouan
Mashteuiatsh (Québec)
G0W 2H0

Téléphone : 418.275.5757
Télécopieur : 418.275.6048
Courriel : info@sdei.ca

Calendrier des événements

Infolettre

Abonnez-vous à notre infolettre et soyez informé par courriel des nouvelles de la SDEI.

Plan du site